Philippe Soupault et l'écriture automatique

Philippe Soupault dans cet entretien parle de l'écriture automatique et de l'action mentale et libératrice que celle-ci a exercée

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (4)

1. arcane-17 (site web) 25/02/2015

En effet, Gilles, des textes à lire et relire tant ils nourrissent cette soif du merveilleux qui vit en chacun de nous.

2. arcane-17 (site web) 25/02/2015

Le risque dans ce qu’il recèle de joyaux incandescents mérite d’être pris Nadine. Merci de votre commentaire

3. Gilles (site web) 22/02/2015

j'ai adoré lire les champs magnétiques de Soupault et Breton mais aussi "poisson soluble" de Breton ...et également "l'immaculée conception "de Breton et Eluard ...j'ai commencé à écrire de la poésie avec les surréalistes !

4. CANNELLE Nadine 22/02/2015

Merci cher Fabrice Pascaud pour votre insistance à nous sortir du marasme. Retour aux sources du surréalisme comme "délivrance". L'incroyable est de constater à quel point les paroles de Soupault n'ont pas pris une ride. Alors qu'elles s'inscrivent dans un lien social quasi inversé : de l'interdit à l'injonction de jouir. Nous sommes malheureusement toujours aussi loin, très loin, de ce franchissement si justement repéré comme "étape de l'esprit". Où en sommes-nous avec les torrents ? Ces torrents "assez valables" pour que nous tentions d'y revenir, quels qu'en soient les risques.
Continuez !
Nadine Cannelle

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 22/02/2015