Entretiens avec Roberto Matta (1983)

Malite Matta, André Breton et Roberto Matta en1966

Malite Matta, André Breton et Roberto Matta en 1966

1ère partie

1- Biographie ou le verbe voir
2- Les champs magnétiques de l'esprit
3 : Un peintre n'est pas un peintre

 

2è partie

4- L'artiste pour changer de vie,
5- Les morphologies de Matta ou l'homme descend du signe

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (9)

1. Nestor Del pino 27/05/2014

Voilà, sur ma première. Question ça y est! J'ai réussi
Excuses-moi

2. arcane-17 (site web) 27/05/2014

Bonjour
après vérification la seconde partie n'est pas vide, elle fonctionne. Voyez de votre côté les réglages de votre navigateur. Quant à votre question relative aux thèses je ne peux malheureusement vous y répondre.

3. Nestor Del Pino 27/05/2014

Écoutez, l'émission est de 94:59 minute au total, ou seulement la première partie ?... Parceque la deuxième partie est vide.
En plus, j'aimerais savoir s'il y a de thèses de doctorat présentée dans votre milieu sur Matta, parceque je suis en trei de faire au Brésil et j'aimerais bien aussi quelques contacts. Merci.

4. arcane-17 (site web) 04/05/2014

Oui, Dominique, et pas en secret…

5. arcane-17 (site web) 04/05/2014

À propos de rire, David, lors d’une interview de Matta, on lui posa une question concernant le rire d’André Breton. Matta répondit en ces termes : « Breton avait un rire de l’autre côté de l’entonnoir. » Il n’y avait que Matta pour faire ce type de rapprochement :)

6. arcane-17 (site web) 04/05/2014

En effet, Calypso, cette photo est émouvante à plus d’un titre. Merci de votre message. À ce propos, est en cours de préparation par Fabrice Maze un DVD sur Matta qui sortira dans la collection Phare.

7. Calypso 04/05/2014

Il existe plusieurs photos de cette rencontre (et madame Matta est bien jolie), émouvantes car prises peu de temps avant la disparition d'André Breton.

8. David Detrich (site web) 04/05/2014

Les mots de Matta se transforment en objets qui représentent l'accent de pensées exprimées dans la langue de l'irrationnel, du rire du spontané, le paradoxe de multiples points de vue, qui ont évolué dans le tableau surréaliste.

9. Dominique Hasselmann (site web) 03/05/2014

Merci pour ces nouveaux documents (encore...).

La photo est vraiment bien (et Matta a ri !).

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau