Entretien avec Arturo Schwarz

1ère partie

2ème partie

C’était l’époque de mon adolescence et de mes longues flâneries sur les quais de la Seine. Je déambulais porté par les élans d’un désir indéfini, rôdant dans les nappes du rêve dans l’attente de l’étincelle qui mettrait le feu au foulard du vent. Je pratiquais alors « l’ouvre-boîte » littéraire chez les bouquinistes. L’œil au bout des doigts, je fouillais au hasard, cherchant la rareté, le titre qui pique le regard. Et là, un petit livre attire mon attention, je le sors et lis sa couverture : « Breton/Trotsky par Arturo Schwarz. » J’ignorais l’existence de ce livre, le choc était donc au rendez-vous. Sa lecture m’a beaucoup appris sur cette rencontre entre André Breton et Léon Trotsky que certains avaient baptisé : la rencontre de l’aigle et du lion. Ce fut ma première rencontre avec Arturo Schwarz. Par la suite, à chaque fois que je trouvais un exemplaire de cet ouvrage (jamais réédité, sauf erreur), je l’achetais pour le donner à lire autour de moi. Mais le réseau des affinités électives allait me faire découvrir d’autres liens avec l’auteur : l’alchimie et la kabbale. Puis, plus fondamentale encore, le retentissement qu’a eu sur lui l’œuvre d’André Breton.
C’est en 2003, lors du vernissage de l’exposition des œuvres de Myriam Bat-Yosef pour laquelle j’avais réalisé une monographie, que j’ai eu l’immense plaisir de rencontrer pour la seconde fois, et dans la réalité, Arturo Schwarz après l’avoir côtoyé dans la surréalité.
Je vous laisse à présent écouter cette série d’entretiens.

Fabrice Pascaud

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (1)

1. fanny walberg 21/07/2009

Je prépare une thèse sur la question de l'exil et l'engagement politique. J'aurai voulu entrer en contact avec Arturo SHwartz, pour savoir si lors de la création du groupe communiste clandestin en Egypte il a connu mon père.: Alfred Walberg.
Cordialement, Fanny Walberg

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 19/05/2014