Une vie surréaliste - Joyce Mansour, complice d'André Breton

Joyce Mansour

Édition France - Empire
254 pages
Prix : 21 €
ISBN : 978 - 2 - 7048 - 1281 - 3

Belle-fille de Joyce Mansour, l’auteure Marie-Francine Mansour (Titulaire d’une maîtrise de Droit, diplômée de l’école du Louvre et Docteur en histoire de l’art à la Sorbonne) consacre une thèse (dirigée par Phlippe Dagen) à « l’étrange demoiselle » dont les deux premiers recueils de poèmes « cris » et « déchirures » éblouirent André Breton. Scandaleusement libre, sa poésie explore l’amour, la répulsion, les interdits avec une puissance analogique et érotique sidérante. Son verbe brille, explose et s’abat comme un cœur de foudre sur les champs du désir.
Après une longue correspondance avec André Breton, ce n’est qu’en 1956 qu’ils se rencontreront lorsque Joyce s’installe définitivement à Paris avec son époux Samir. Elle prendra part à l’activité collective du groupe surréaliste jusqu’à sa mort en 1986. Au contact d’André Breton, elle se passionne pour l’art océanien et se constituera une collection exceptionnelle. À ce sujet, le musée du Quai Branly consacrera une exposition de sa collection d’objets océaniens du 18 novembre 2014 au 1er février 2015.

Fabrice Pascaud

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau