Franklin Rosemont (1943-2009)

Penny and Franklin Rosemont with Paul Buhle.

Poète, artiste, éditeur, historien et activiste surréaliste de renom, Franklin Rosemont est mort à Chicago le dimanche 12 avril – il avait 65 ans. Sa rencontre avec André Breton à Paris en 1966 est le tournant décisif de la vie de Franklin Rosemont qui fonde la même année, avec Penelope, sa compagne et partenaire de quarante années, le persistant et aventureux Groupe surréaliste de Chicago qui fait de cette ville un centre important dans la réémergence mondiale de ce Mouvement de révolte artistique et politique. Franklin disparaît alors que « Morning Star Surrealism, Marxism, Anarchism, Situationism, Utopia » de Mactivité surrichael Löwy venait de paraître aux éditions de l’université du Texas et qu’une série d’autres ouvrages sur le Surréalisme était en cours. Franklin Rosemont est né à Chicago le 2 octobre 1943.  Son père Henry Rosemont, imprimeur, et sa mère Sally, musicienne de jazz, étaient d’actifs militants ouvriers. Malgré des études interrompues dans les lycées de Maywood, il entre à l’Université Roosevelt en 1962. Déjà radicalisé par son milieu familial, son expérience de la misère du système éducatif et son étude acharnée des grands textes politiques révolutionnaires comme des bandes dessinées préparent son entrée dans l’orageuse culture gauchiste universitaire. Ses relations avec son mentor afro-américain St Clair Drake et avec la jeune Penelope élargissent sa vision du monde et c’est grâce à ses « vingt mille lieues» en auto-stop qu’il découvre les textes et les œuvres surréalistes, avant d’aller avec Penelope à la rencontre d’André Breton. Des études approfondies et une activité passionnée ont caractérisé leur approche du surréalisme et leur pratique de l’art et de l’organisation.arsenal;surrealist subversion. La suite, ici

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau