Maison hantée

 

Si les routes du réel créent des distances, des intervalles dans lesquels se jouent les jeux de l'être dans ce qu'il a de plus essentiel ; les sentiers de l'imaginaire, du surréel tiennent le fil, c'est-à-dire touchent le cœur des choses.
En guise de signe ascendant à Alexandre qui demeure présent dans le jeu clair-obscur d'une proximité intérieure.

Fabrice Pascaud

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 12/06/2014