Lee Miller (1907 -1977)

 

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (6)

1. Rémy Gautard (site web) 14/09/2011

Après avoir apprécié le très beau livre sur Lee Miller écrit par Carolyn Burke je me suis intéressé à cette femme libre, fascinante, à forte personnalité et à ses photographies que je trouve intéressantes et conformes à l'esprit surréaliste.

Bravo pour votre site que je viens de découvrir.

2. Arcane 17 18/03/2009

@Valérie : merci pour votre commentaire. Je n'ai pas vu l'exposition car j'avais des appréhensions à son sujet. À vous lire, je ne regrette donc rien.

3. Valérie (site web) 17/03/2009

Je ne l'ai pas trouvé très bonne cette expo, à vrai dire je ne l'ai pas beaucoup aimé; cette sensation qu'on avait pas vraiment pris le temps de la préparer.
Pour les photos de guerre, je me souviens n'avoir pas su trouver de vrai accès à son aspect humain, les photos choisies orientées vers ses mise en scène clean, façon Vogue, ont peut-être voulu souligner l'humour, mais elle le font surtout d'une esthétique de propreté parfois bien suspecte, à mes yeux de simple spectatrice non spécialisée du moins. Sans compter que juxtaposées à côté de la scène de la baignoire d'Hitler, par exemple, tout cela ne faisait qu'appuyer le facteur anecdotique.
J'en parle parce que cela m'avait marqué.
Pour ce qui concernait Lee Miller elle même, j'ai eu le sentiment prégnant que quelque chose dans la représentation de la réalité semblait lui échapper, et que cela lui était très intime, cachait certainement quelque chose de très personnel; alors quand j'écoute cette émission, je comprends mieux.

4. Alain Paire (site web) 28/11/2008

On n'a malheureusement jamais assez de temps pour écouter en entier ou bien en différé des émissions comme celle-ci. Le rêve, l'espoir qui nous traverse, ce serait d'entendre aussi la voix de Lee Miller. J'ai eu le temps de comprendre deux ou trois choses, d'entrevoir ce qu'elle fut dés l'âge de sept ans ou bien encore imaginer cette histoire qu'elle eut, juste avant de devenir mannequin pour des magazines...in extremis, elle fut sauvée, "belle comme un jour d'été" alors qu'elle allait être renversée par une automobile.

En face de personnes comme Lee Miller, on ne peut qu'être inconditionnelle ou bien effrayée. Un jour j'ai conversé avec Catherine Pont Humbert, la productrice de cette émission : elle connaît bien Albert Memmi, elle a composé des portraits interviews de Fred Deux et d'Ernest Pigonon-Ernest. Oui, c'est vraiment dommage, je ne suis pas parvenu à écouter l'intégralité de cette émission.

5. Dominique Hasselmann (site web) 27/11/2008

J'ai vu l'expo cet après-midi, elle vaut le détour (Lee Miller), en sortant j'apercevais l'obélisque de la Concorde pointer vers la grande Roue obscène du dénommé Campion.

Lee Miller a montré l'alliance de son art avec l'engagement politique de son existence : elle a su la porter à son point extrême de si belle manière.

6. sergio falcone (site web) 27/11/2008

La bellezza sarà convulsiva o non sarà.

André Breton, Nadja

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 09/06/2014