Les voyageurs du temps des rêves armorigènes

 

Partir à la rencontre de Jean-Claude Charbonel, c’est entrer dans un autre monde présent dans ce monde-ci. Étrange invitation qui oblige à reconsidérer ce qui nous entoure sous l’angle du rêve, du mythe et de l’utopie. Les éléments nous épient et analysent nos traces, car qui est l’autre ? Cette question se pose et s’impose. Qui sont ces « armorigènes » qui se matérialisent sous le toucher magique de Jean-Claude Charbonel ? Ludovic Tac, réalisateur de ce film, se laisse guider par les charmes poétiques de cette aventure merveilleuse. Nulle frontière, si ce n’est celle de notre aveuglement. Fermer nos yeux de chair pour parcourir les espaces de l’imaginaire, telle est la clef de cette exploration surréaliste dédiée à la mémoire d’Édouard Jaguer.

Fabrice Pascaud


Scénario : Jean-Claude Charbonel & Ludovic Tac
Totems, peintures et installations : Jean-Claude Charbonel
Musique : Michel Aumont

Durée : 52 ‘ + bonus

Les films d’Ilje
Les productions de l’Amaru
Association Projets armorigènes.

Pour commander ce DVD, écrire à l'adresse suivante :
Ludovic Tac
4, rue Angélique Compoint
75018 paris

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (5)

1. Carole 20/01/2010

J'ai découvert une de ses oeuvres lors d'une exposition à saint brieuc j'ai adoré. Un univers vraiment étonnant

2. Tifen 13/11/2009

J'adore, car j'avais précisément rêvé de ce film avant de le voir, et avais conté cette aventure à Ludovic et à Jean-Claude : qui ont adoré !
Et aujourd'hui de le revoir m'ouvre des perspectives à nouvea : merci !

3. Charp (site web) 14/04/2009

Ah. Cela, c'était une des choses que je cherchais, renseigné par l'auteur. Intéressant de voir combien la poésie vécue - dont la trouvaille est un élément essentiel- se fond dans ce retour à l'art.. Je me demande si c'est la forêt d'Huelgoat, à la fin... Les rochers "brut" y sont déjà des totems.

4. Dominique Jourdain (site web) 12/11/2008

Une simple et complexe recherche, un chamanisme en prise directe

5. D. Hasselmann (site web) 09/11/2008

Un moment, je me suis dit qu'il y avait une confusion avec "aborigènes". Mais Lévi-Strauss est toujours vivant !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 17/07/2014