Qui a tué Dada ?

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Commentaires (15)

1. Alex 08/02/2012

Est-ce vraiment ce con de "Hopi Lebel" qui a fait ce reportage à l'esthétique télévisuelle et au discours de la même mélasse?
Une anar que je connais d'un peu loin (amie d'ami d'ami) et qui est prof de littérature m'a demandé de lui suggérer des vidéos sur dada et le surréalisme. Sur ce dernier je n'ai rien trouvé qui fasse l'affaire. Sur le premier je lui ai suggéré les autres vidéos (pas celui là). Mais il était trop tard, elle avait déjà présenté cette horreur.
Tu vois Hopi, la consécration vient toujours très vite quand on est médiocre. On présente ta vidéo dans un collège. Bravo!

2. Arcane 17 28/12/2009

@ Hopi Lebel : ça faisait longtemps, je m'inquiétais. Un grand merci pour votre commentaire si pertinent et qui ne manque pas de piquant (pour rester dans l'effervescence vichy).
À propos, à la fin du mois de décembre, comme je l'indique en page d'accueil, je stoppe ce site (lequel restera ouvert et toujours libre de téléchargement) donc, si vous désirez y déverser encore votre fiel, je verrai de temps à autre et selon mon humeur si je valide ou non vos commentaires… en délicat modérateur que je suis et que vous avez su reconnaître.
Encore merci pour vos propos si… comment dire… si éclairés, passionnants et hilarants !
Mais je ne vous en veux pas, le fils n'est pas tenu d'égaler, voire de dépasser le père. Heureux les orphelins.

3. C. Watson 27/12/2009

Et nous les pauvres ! Je vous embrasse

4. Hopi Lebel 27/12/2009

Passionnant et hilarant !
Merci pour cette rhétorique vichyssoise nauséabonde, cher modérateur, elle exprime très exactement ce que tu es...

5. Arcane 17 28/11/2009

@ Hopi Lebel : en matière de transparence, il est vrai que ton « blaze » est exemplaire. Serais-tu une katchina qui se vautre dans le happening ? Dogme ? Hauteur ? Surveillants ? Que ce vocabulaire est suspect et révélateur d'un képi qui te sert de couronne. Quant à me démasquer, je ne suis pas Zorro, pas plus que tu n'es Bernardo. Si tu avais pris soin d'explorer un peu plus cet espace, (au lieu de faire une fixette sur ta propre production. Pov p'tit artiste) tu aurais à coup sûr découvert ma véritable identité puisqu'elle y est mentionnée ! Au royaume des sourds, les aveugles sont les meilleurs entendeurs…
Enfin, tu te prends les pieds dans ton propre tapis lequel n'a rien de volant. En effet, crois-tu que ces grandes figures avaient besoin de ce reportage que tu as créé, semble-t-il ? Ce site qui se veut un terrain d'échanges et rien de plus a au moins la grandeur de ne pas s'engraisser sur leur mémoire. Cesse ce petit numéro nombriliste veux-tu ?

6. Hopi lebel 20/11/2009

Quelle répartie cinglante ! Voilà qui ne risque pas de faire de l'ombre aux fulgurances de ceux dont tu t'es autoproclamé le "défenseur"... Plus troublant, je doute fort que ceux dont, par vanité, tu prétends préserver l'oeuvre subversive apprécient l'entreprise de construction d'un Temple à laquelle tu te livres... Que crois-tu "protéger" misérable gardien immodeste ? Penses-tu que la faible envergure de tes ailes te permettent de voler à leur hauteur ? Ne comprends-tu pas qu'ils se passent très bien des "surveillants" de ton espèce qui tentent de les enfermer dans un dogme dont ils se passent volontiers ? Mais peut-on espérer davantage d'un petit fonctionnaire de la pénitentiaire, commodément dissimulé derrière l'anonymat que procure internet ?
Puisque tu es de "la claque", démasque-toi et tend donc la joue...

7. Alexandre Fatta 28/10/2009

Quoi??

8. Arcane 17 24/10/2009

Ô divin Hopi Lebel, mais venez donc botter et même si cela doit être en touche.

9. Hopi Lebel 24/10/2009

"Les nobles se servent de la plume, nous du fusil;
ils sont les maîtres de la pleine,
nous sommes les rois de la montagne."

Ô divin modérateur d'Arcane 17, Ô suprême Alexandre Fatta, il semble que vos arrière-trains se lamentent de ne point rencontrer ma bottine...


Hopi Lebel

10. Alexandre Fatta 20/03/2009

Je ne remet pas en question le fait de mettre en ligne ce documentaire. Pour ceux qui comme nous sont passionnés par ces sujets, c'est toujours un plaisir, même quand ce n'est pas très bon. Enfin, sauf si ça dépasse les limites de la médiocrité, mais ici ce n'est pas vraiment le cas. Merci encore de mettre tout ça en ligne pour nous!

11. Arcane 17 20/03/2009

@ Alexandre : effectivement ! Mais qu'attendre des média ? Alors vous me rétorquerez : Pourquoi mettre en ligne ce document ? Pour la simple raison, qu'il donne malgré tout, des indications, des pistes et qu'il revient à chacun, ensuite, d'aller plus avant dans l'exploration.
Merci pour votre réaction

12. Alexandre Fatta 20/03/2009

Esthétiquement amusant mais ce documentaire ne met pas l'accent sur les évènements les plus significatifs qui seraient de nature à renseigner efficacement des personnes qui n'ont pas lu sur les "avant-gardes". On y parle trop des oeuvres et pas assez des réelles divergences d'opinions entre les Dadas et les futurs surréalistes. La version de Tzara, qui a voulu, 30 ans après dada, faire croire que ses intentions de l'époque étaient "constructives", cette version semble être aussi celle des historiens, qui omettent carrément d'expliquer en quoi le surréalisme prétendait dépasser Dada (et le faisait à mon avis). On laisse les téléspectateurs sur les évènements du coeur à barbe, donnant de Breton une image de fou-furieux qui attaque physiquement les Dadaïstes, sans rien expliquer des motivations de cette attaque.

13. Jean-Jacques Fourmond 18/03/2009

Oui, Pompidou est le fossoyeur des Halles et, plus généralement, de ce qu'il restait du "vieux Paris". Il faut lire à ce sujet "L'Assassinat de Paris" de Louis Chevalier, ancien condisciple de Pompidou, qui, contrairement à d'autres, cria "au feu" au bon moment et ne se contenta pas de pleurer sur les cendres.
Quand on pense que la "destruction" de la capitale se fit "au nom de la modernité", on ne peut que sourire amèrement. Debord a fait justice de tout cela.
Quant à dada, n'est-ce pas tout simplement dada qui l'a tué ?

14. Dominique Hasselmann (site web) 18/03/2009

C'est Pompidou, en laissant faire en 1973 la destruction des pavillons de Baltard, et notamment celui de la viande de boucherie.

Un an plus tard, le président de la République, auteur d'une Anthologie de la poésie française, n'emporta pas son dada en paradis.

15. Gérard 18/03/2009

Intéressant document comme l'est votre site en son intégralité. Cela change des sites qui collent uniquement à l'actualité, qui se substituent au JT de 20 h. "L'or du temps" reste à trouver.
Merci

Ajouter un commentaire

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.