Site André Breton

 

 

Le site officiel consacré à André Breton revient sur le web. En voici la présentation par la modératrice (Merci à Henri Béhar pour l'information)

Demain s'ouvre la refonte du site André Breton http://www.andrebreton.fr à la demande des ayants droit de l'écrivain. Cette deuxième version part du catalogue de la vente d'avril 2003 et de l'ancien site. Le site actuel n'est pas encore complet, il reste encore beaucoup d'erreurs, de fausses attributions. Les relectures se poursuivent. Elles sont longues et ardues, tant la collection fut riche. Mais cette collection vous est offerte pour se déployer en site encyclopédique.
Aussi sous chaque notice, on trouvera un wiki. Modéré, mis en ligne dans les heures qui suivent votre mise à jour, il demande les interventions des chercheurs et des passionnés de l'oeuvre d'André Breton comme de ce qui le touche (littérature, psychanalyse, politique, arts populaires, ethnologie, anthropologie, arts plastiques et graphiques...).
Pour la première fois sans doute, une monographie sera écrite par ses lecteurs — la mariée mise à nue par ses célibataires, même. Le site sera donc là, demain, avec ses manques, ses erreurs, que vous nous aiderez à
combler. Quelques fiches sont encore au garage, pour révision. Elles seront mises en ligne au fur et à mesure. Et soumises à votre sagacité.
Avis aux amateurs !
Constance Krebs

 

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (10)

1. François Breton 13/06/2016

Cher Fabrice : votre site, ne pourrait-il pas fusionner : avec les "Archives Surréalistes", de Henri Béhar ? Ne pourriez vous pas, (je pourrais vous y aider ?) : créer, une sorte d'"Archive Internationale, du Surréalisme : qui, regrouperait l'ensemble, des archives, dans le monde ? on pourrait, par exemple, trouver une subvention Etatique ? on pourrait aussi, inscrire cette archive mondiale, numériquement : dans les fichiers numériques, des Bibliothèques, et, des Musées, du monde entier ? on aurait ainsi, une Archive Surréaliste, soit, unique, soit commune, aux différentes ramifications, des différentes archives : votre travail, méthodique : pourrait ainsi, améliorer, considérablement, l'idée, d'une Archive, Surréaliste, Nomenclaturée ! je suis très sérieux ! on pourrait contacter Henri Béhar : et, voir, avec lui, de cette possibilité, de fusion, de toutes les archives Surréalistes ? par ailleurs, je ne parviens pas, à trouver, dans quel livre, André Breton a écrit : la phrase suivante : "Il viendra un jour où les images remplaceront l'homme et celui-ci n'aura plus besoin d'être mais de regarder. Nous ne serons plus des vivants mais des voyants." Si vous avez la réponse : pourriez vous, me la communiquer ? partant de la base théorique, que, les 3 arts plastiques, majeurs, Immobiles, sont : 1/ Ecrit-livre : Immobile. 2/ Peinture-graphisme : Immobile. 3/ Sculpture-installation : Immobile ... je pense, que, le poète voyant : voit ! dans le sens, de voir ce qui est ! de voir : les choses, telles qu'elles sont ! il semblerait même, (mais, je continue, à y réfléchir), que, le poète, soit, le seul, art plastique, majeur, Immobile : (le seul : des 3 arts plastiques, majeurs, Immobiles) : qui, puisse voir vraiment, les choses telles qu'elles sont ... car, le poète voyant, voit, à travers, le mental onirique : car, le poète voyant, a un regard Surréel, double !? car, les mots, sont seuls, à pouvoir décrire, correctement, ce qui est ! la peinture, aurait pu, avoir, cette qualité : sauf que, la peinture, est, limité, par, le cadre, d'une seule image : le peintre, de surcroit, interprète, subjectivement, le réel, même, si, la peinture peut, aussi, peindre l'image, d'un Surréel, unifié : c'est à dire, unifiant, le réel extérieur : avec, le Surréel, intérieur !? alors que, l'écriture, peut décrire, à 360°, ce qu'elle voit, sortir, absolument, du cadre limité, de la peinture ! l'écriture, est donc, seule, aussi, à avoir, le don d'objectivité totale !? la sculpture, 3ème, des 3 arts plastiques, majeurs, Immobiles, ne peut, quant à elle, ne voir, (ne "donner à voir"), que, partiellement : limitée, par, le toucher, en 3 dimensions ! quant, aux arts mineurs, mobiles, (danse, chant, musique, radio, théâtre, cinéma, etc ...) : ils ne peuvent voir, que, très partiellement ! empêtrés, qu'ils sont : dans la subjectivité, mouvante, et, agitée : des sons, des sensations, du toucher, des images en mouvement, etc ... donc, en effet, le poète voyant, serait le seul, à voir, vraiment, le Surréel : unifiant : 1/la Surréalité : d'un mental, télépathique astral, surimpressionné : 2/ au réel, allégé : par, la Vraie Poésie Calme, du Merveilleux Surréaliste ... Donc, le poète voyant : est, le seul à bien voir, (dans le sens, plénier : du mot : "voir") : avec les yeux et, avec l'œil intérieur ! en ce sens, double, et, complet, du mot : "voir" ... la citation, d'André Breton, (dont, vous avez peut être, la référence, du livre, dont, elle provient ?), irait donc, dans le sens, de ma démonstration précédente, et, pourrait confirmer, la vision, la voyance, visionnaire, (voyance = vois-ance : du cordon ombilicale, des arts mineurs, mobiles), la voyance visionnaire, de l'emploi, que, fait André Breton, (dans la citation : écrite : au départ, de ma missive), de l'équation : "regarder = voyant" ... c'est très, très, important ! si : "(voir), regarder = voyant" !? cela, signifie, que, le poète voyant, est, le seul des arts : à voir, vraiment !? et cela, signifierait, donc, qu'André Breton, est, probablement, le seul au monde, à avoir pressenti, dans la citation, en question : que, les poètes voyants, du futur : seront seuls, à voir !?!?!? et ce, à la faveur, et, grâce au "Contre Ciel", de la civilisation, de l'image : de l'ultra médiatisation, de la Révolution Numérique, des années 2001-2010 ...

2. Evelyne Abitbol 15/01/2012

Quel bonheur! Que ce travail ait été fait. Joie, joie, joie et tant d'émotion de retrouver des inédits. Merci à vous tous amis de Breton. Et à Arcane 17 d'exister.

3. Pierre 20/07/2011

Ne chipotons pas : le site André Breton a, non seulement, le mérite d'exister et d'offrir à la portée de toutes et tous des documents précieux mais on sent chez ses concepteurs une volonté de bien faire qui atténue les critiques (légitimes) que l'on pourrait lui faire.

Ainsi, comme beaucoup, et malgré le petitesse des images, j'ai été vivement ému de découvrir les lettres de Nadja, son écriture, l'en-tête des cafés où elle écrivait à Breton. Rien que pour ce genre d'émotions, je salue sans réserve l'existence de ce site.

4. Constance Krebs (site web) 30/08/2010

Bonjour,
Les corrections sont en cours. Elles prennent un temps infini, et seront grandement améliorées si les chercheurs et amateurs m'aident à cette tâche par l'intermédiaire du wiki (en haut à droite de l'écran sur chaque fiche).
Reste la question de l'image : oui, elle est petite souvent et malaisée à lire. Nous n'avons à notre disposition, dans la plupart des cas, que des images de 72 dpi quand il en faudrait 300... Dès que je le peux, je mets en ligne des images en haute définition.
Je reste à votre disposition pour tout renseignement, commentaire, wiki.
Bien à vous,
Constance Krebs, site André Breton.

5. nilton 05/07/2009

(je préfère A17)

6. Pascale B. 05/07/2009

c'est ce que je reprochais déjà sous l'ancien site mais je suis sûre que "qui sait attendre..."
En tout cas moi, j'ai tout mon temps même si celui ci ne m'appartient pas plus qu'aux autres.

7. Arcane 17 04/07/2009

@ Jean-Jacques : merci pour votre commentaire que hélas je partage entièrement. Espérons que ces inconvénients, majeurs car ils nuisent à la lecture et donc à la compréhension, seront corrigés rapidement.

8. Jean-Jacques Fourmond 04/07/2009

Une visite plus approfondie du site en révèle les limites. Si l'intérêt des documents est indéniable, leur présentation ne les met pas en valeur. Lire les manuscrits demande beaucoup de patience et réclame des capacités visuelles exceptionnelles. Les reproductions de tableaux, de photographies et de sculptures ne peuvent être agrandies convenablement.
L'utilisation de l'index exige une connaissance implicite du surréalisme.
Tout cela est très regrettable car la démarche, en elle-même, est louable et courageuse.
Aussi suis-je persuadé que les promoteurs de ce site auront à coeur de corriger ces défauts pour rendre accessibles et vivants les documents qu'ils proposent.

9. Jean-Jacques Fourmond 03/07/2009

Merci, Fabrice, pour cette précieuse information.
Je n'ai pas encore eu le temps de visiter le site en détail, mais j'ai l'impression qu'il répond au souci de tenue qu'a toujours manifesté André Breton.

10. Dominique Hasselmann (site web) 02/07/2009

Voilà une bonne nouvelle, j'avais un code pour l'ancien site et je ne sais plus où je l'ai inscrit...

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau