Roger Blin lit le poème d'André Breton : Pleine marge


Roger Blin 22 mars 1907 Neuilly/Seine - 21 janvier 1984 Évecquemont

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (6)

1. Nicole Gabriel 26/01/2013

Quelle découverte, j'étais A la Recherche.
J'ai connu Roger Blin. Deux fois, il a lu en public des poèmes de Peter Paul Zahl, un poète allemand mouvance "terroriste", quand celui ci était incarcéré, tirés de L'Avocat de la Terreur et autres signes de vie, traduction S.Cornille,P.Démerin, JP Faye, N.Gabriel, Laffont, collection Change, 1980. Y a-t-il eu des enregistrements?
Quand sa parole passait de bégayante à foudroyante.
Adieu Roger, nul ne m'a parlé ainsi d'A.A.

2. Jean-Pierre PLISSON (AABP) 01/07/2011

Merci pour cette merveilleuse audition de Roger Blin. Auriez-vous la date de ce document ?
Jean-Pierre Plisson

3. judith brouste 08/06/2009

la voix de roger, pour toi. à bientôt judith[img][/img][url][/url][center][/center][quote][/quote][u][/u][i][/i][b][/b]

4. Didier (site web) 14/01/2009

Merci pour cet enregistrement. Encore une découverte pour moi.

5. Arcane 17 14/01/2009

Merci pour toutes ces précieuses précisions. Pleine marge est un poème étrange dans lequel Breton se révèle sous des angles inattendus. Ce qui me frappe à chaque c'est la référence à Me Eckhart…

6. Alain Paire (site web) 14/01/2009

Breton avait écrit "Pleine Marge" en septembre 1940, il habitait provisoirement Martigues. Parce que Jean Paulhan ne pouvait pas publier ce poème dans la Nrf de cette époque, Breton confia son texte aux Cahiers du Sud de Jean Ballard. J'ai cité dans mon livre sur les Cahiers du Sud, page 269 (éditions de l'Imec) l'échange de courriers effectué entre Breton et Ballard. Breton précisait "n'avoir rien publié depuis plus d'un an... J'y tiens tout particulièrement et le fait que je l'ai composé en Provence surdétermine encore cette destination".
Le poème fut publié dans le numéro de novembre 1940 des Cahiers du Sud, André Breton quittera Marseille le 23 mars 1941.
Je trouve très émouvant cet enregistrement de Roger Blin qui était un proche ami de Sylvain Itkine, personnage proche du surréalisme qui vivait à Marseille dans ces années 1940/ 1941, j'ai évoqué sa figure sur un autre article de votre site. Il existe plusieurs lettres entre Roger Blin et Sylvain Itkine, longtemps conservées par Paule Thévenin. Ces lettres figurent à présent dans le fonds Roger Blin de l'Imec.

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 04/05/2014