Équation de l'objet trouvé (André Breton)

André Breton en 1941André Breton (1941)

ÉQUATION DE L'OBJET TROUVÉ

 À la pointe de la découverte, de l’instant où pour les premiers navigateurs une nouvelle terre fut en vue à celui où il mirent le pied sur la côte, de l’instant où tel savant put se convaincre qu’il venait d’être témoin d’un phénomène jusqu’à lui inconnu à celui où il commença à mesurer la portée de son observation, tout sentiments de durée aboli dans l’enivrement de la chance, un très fin pinceau de feu dégage ou parfait comme rien autre le sens de la vie. C’est à la recréation de cet état particulier de l’esprit que le surréalisme a toujours aspiré, dédaignant en dernière analyse la proie et l’ombre pour ce qui n’est déjà plus l’ombre et n’est pas encore la proie : l’ombre et la proie fondues dans un éclair unique. Il s’agit de ne pas, derrière soi, laisser s’embroussailler les chemins du désir. Rien n’en garde moins, dans l’art, dans les sciences, que cette volonté d’applications, de butin, de récolte. Foin de toute captivité, fût-ce aux ordres de l’utilité universelle, fût-ce dans les jardins de pierres précieuses de Montezuma ! Aujourd’hui encore je n’attends rien que de ma seule disponibilité, que de cette soif d’errer à la rencontre de tout, dont je m’assure qu’elle me maintient en communication mystérieuse avec les autres êtres disponibles, comme si nous étions appelés à nous réunir soudain. J’aimerais que ma vie ne laissât après elle d’autre murmure que celui d’une chanson de guetteur, d’une chanson pour tromper l’attente. Indépendamment de ce qui arrive, n’arrive pas, c’est l’attente qui est magnifique. Pour obtenir l'intégralité du texte en pdf, cliquer iciE quation de l objet trouve andre bretonEquation de l objet trouve andre breton

2 votes. Moyenne 5.00 sur 5.

Commentaires (3)

1. EliZabeth Frolet (site web) 21/07/2014

Toujours merci pour ces textes qui vous rappellent ce que l'on a tendance à oublier!

2. Dominique 20/07/2014

Dans l'espace toujours à explorer des équivalences et des analogies, serait-ce fou comme l'amour et clair comme la terre, de déchiffrer l'équation apparente : Breton sur cette photo et le profil bien connu de Giacometti ?
Merci Fabrice.

3. rik lina (site web) 20/07/2014

Merci beaucoup Fabrice Pascaud

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 20/07/2014