Frank Étienne (Hommage à Césaire)

Né en 1936, Franck Etienne grandit dans un quartier pauvre de Port-au-Prince. Par son phénotype, il aurait pu appartenir à l'élite, mais il n'en avait pas l'aisance économique et n'appartenait à aucune des familles qui la composent. Si son assiduité et le dévouement des siens lui permirent de faire des études, il souffrit cruellement pendant toute son enfance. Par l'originalité de son écriture et la variété et la constance de son inspiration, Frankétienne, écrivain, peintre, enseignant, théoricien, homme politique, occupe une place importante dans les deux volets, français et créole, de la littérature haïtienne.
Entièrement en créole, son oeuvre théâtrale comprend Pèlin-Tèt et Troufoban en 1978, Bobomasouri en 1986, et Kaselezo l'année suivante. Il est l'auteur d'un roman en français, Mur à crever (1968), qui se déroule à Port-au-Prince et dont les personnages appartiennent à la moyenne bourgeoisie noire, et d'un roman en créole, Dézafi (1975), qui se déroule en milieu rural et dont les personnages sont des paysans. (sur le site Alliance Haïti)


`

Aucune note. Soyez le premier à attribuer une note !

Ajouter un commentaire
Code incorrect ! Essayez à nouveau

Date de dernière mise à jour : 26/05/2014