Appréciations

Une petite phrase, délicate, agacée, rêveuse, malheureuse, décalée, emportée, sensuelle (si, si…), bref, elle sera toujours la bienvenue y compris les sautes d'humeur.

53 message(s) dans le livre d'or

Cannelle Nadine Le 30/08/2015

Ainsi elle nous est revenue la source sublime ! Finis les matins tristes, les cafés sans saveur et les jours qui s’empilent. Tout y est, comme avant et mieux qu’avant, car le manque – le grand Maître – est passé par là. Il aura fallu ce trou, cette absence définitive, pour qu’on mesure enfin le poids de ces voix venues d’ailleurs. Alors on se sent un peu coupable de n’avoir pas su assez remercier Fabrice Pascaud. Et on finit par comprendre combien il doit se sentir naufragé parfois entre ces deux mondes, entre ceux qui parlent et ceux qui se taisent. Mais que dire devant tant de hauteur ? Les mots du social ne conviennent pas ici et nous n’avons à offrir que nos silences, ce silence plein des tempêtes subjectives et des modifications qui s’imposent. Au rythme du temps qui presse, ce temps des puissances éparses de l’Arcane 17, qui nous cherche, nous dérange et nous déloge par le biais d’un seul.

palomba Le 29/08/2015

evviva! pour ce retour, merci

Novdchka (site web) Le 06/04/2015

Merci pour ce site absolument somptueux, une mine précise, ordonnée et magnifique d'or et de diamants mentaux. Vous avez soufflé sur la poussière du temps et vous mettez devant nous des étals de sons d'écrits et d'images qui informent, bouleversent et chambardent les cerveaux qui s'y penchent.
Merci pour les arts qui nous tiennent aux cœurs et aux corps et qui continuent de nous rendre le monde plus spacieux et la vie plus profonde et les jours plus légers et les heures plus lumineuses...
Merci.

Jean-Luc Peurot Le 16/03/2015

Bonjour,

Il y a mille façons de découvrir votre site, comme il y a mille et une façons de découvrir voire couvrir le surréalisme, si cette dernière expression a encore du sens. Ce qui étonne est que vous parvenez malgré ces difficultés à cerner l'essentiel. Et l'essentiel est vraiment riche, d'une richesse toujours neuve, quelque soit le temps et quelque soit les sujets. Ainsi la découverte, nouvelle ou renouvelée, est toujours belle. Les documents visuels, audio-visuels ou auditifs sont surprenants d'intérêt ou d'intensité. Qu'ils soient connus ou pas, peu importe, vous avez réussi à les regrouper, et c'est une magnifique réussite.
Personnellement, je n'en ai pas encore fini et c'est heureux.
Soyez remercié pour votre oeuvre et recevez toutes mes félicitations.

Jean-Luc Peurot.

arcane-17 (site web) Le 28/07/2014

Un grand merci pour votre leçon pseudo sémantique, cher passant (sic). Il est vrai que le mot « femme » ne me dérange nullement, mais je conviens qu’il peut en perturber certains voire certaines, qui sait. Il ne m’était jamais venu à l’esprit que le mot « Homme » puisse ramasser la totalité de l’espèce humaine. Heureusement que des esprits aussi éclairés que le vôtre sont là pour veiller, tels des miradors du monde virtuel. Grâce à des commentaires comme les vôtres, les consciences évoluent. Merci de votre présence si subtile dans ses manifestations.

Un passant Le 28/07/2014

"toute cette liberté couleur d'homme(ou de femme)" Pourquoi rajoutez-vous "femme" ? Vous croyez que les lecteurs sont des idiots qui confondent Homme générique et Homme sexe ? Vous croyez que les lecteurs d'un tel site ignorent que Homme et Femme c'est le même mot ici et qu'il peut très bien se remplacer par le mot Être ? Et vous croyez faire oeuvre révolutionnaire en ajoutant "femme" à la langue de l'Académie de Richelieu ? Je pense que c'est la totalité de cette langue qu'il nous faudra revoir et non pas se contenter d'un ajout qui semble plus artificiel que véritablement révolutionnaire. Mais cela ne peut se faire que dans un moment véritablement révolutionnaire, et non comme maintenant pour le confort de l'esprit.

rem Le 15/01/2013

il ne faut plus que le rêve
soit un passager clandestin ...
La poésie comme ultime résistance

luxury hotels (site web) Le 15/06/2012

Etre entre de bons draps, j'adore !

Écrire un message sur le livre d'or

Vous utilisez un logiciel de type AdBlock, qui bloque le service de captchas publicitaires utilisé sur ce site. Pour pouvoir envoyer votre message, désactivez Adblock.